Purin de sureau : avantages, préparation et utilisation

Purin de sureau

Le purin de sureau est l’une des méthodes culturales très répandues. Utilisé depuis la nuit des temps, cet engrais naturel a fait ses preuves partout ailleurs. Face aux dégâts créés par les organismes génétiquement modifiés, les agriculteurs se retournent aux bonnes vieilles pratiques bio qui préservent la santé humaine et l’environnement. En plus, cette pratique, très bien connue de la plupart des jardiniers, n’est pas du tout pas coûteuse. Le purin sureau s’obtient au bout d’un petit effort et de patience.

Qu’est-ce que le purin de sureau ?

Le purin de sureau est une infusion végétale obtenue à base du sureau, végétal qui existe en deux variétés. Le sureau peut être trouvé sous forme d’arbrisseau, c’est-à-dire avec plusieurs troncs à la base ou sous forme d’arbuste capable d’atteindre jusqu’à 7 m de haut. Ce végétal foisonne surtout sur un sol riche en azote. Il en existe dans tous les jardins et est donc à portée de main et de bourse.

En quoi sa décoction de purin sureau est-elle utile ?

La partie la plus importante de cette plante pour le jardinier, ce sont les feuilles. Celles-ci sont employées dans la préparation du purin de sureau.

À l’instar du purin de plusieurs autres plantes, cette décoction est considérée comme un éliciteur, c’est-à-dire qu’il renforce les défenses naturelles d’autres plantes. En d’autres termes, il n’agit en aucun cas sur les bio agresseurs. Il n’agit donc pas directement sur les organismes nuisibles comme les fongicides, les insecticides ou les herbicides.

Du fait de sa forte concentration en azote, il est priorisé comme fertilisant pour les sols.

La puissance odorante du purin de sureau est assez répulsive pour certains insectes, de même que pour des rongeurs nuisibles aux cultures. Il protège ainsi les jardins. Cependant, il existe un moyen de se débarrasser de cette forte odeur si son jardin est à l’abri de ces bêtes. Pour ce faire, il faut utiliser le ‘’biomix’’ par exemple.

Comment obtenir le purin de sureau ?

Cette solution naturelle se prépare sur une période deux semaines et suit une méthode très bien connue. La préparation de purin sureau ne nécessite pas du tout de grands moyens. Il vous faut fondamentalement des feuilles de ladite plante que vous devez hacher pour faciliter la libération des substances végétales. De même, vous devez respecter la masse de feuille par volume d’eau pour obtenir un purin de sureau de bonne qualité. Pour 1 kg d’herbes fraîches, vous avez besoin de 10 l d’eau. Alors vous allez respecter les différentes étapes comme suit :

  • Mélanger les feuilles hachées avec de l’eau de pluie de préférence. Il est conseillé d’utiliser de l’eau de pluie pour ne pas courir le risque d’infester la décoction. L’eau de robinet étant chargée de produits chimiques, elle est fortement déconseillée. Si elle doit s’imposer à vous, il faut nécessairement l’aérer pendant 48 voire 72 heures avant de l’utiliser. La pureté de votre purin de sureau en dépend.
  • Faire le mélange dans un récipient en plastique ou en bois, disposé à l’ombre sous une température de 15 à 25° C. Avec l’effet de la rouille liée aux récipients en métal, votre surin de sureau risque d’être altéré et donc inefficace.
  • Fermer le récipient et le laisser en l’état pendant 48 heures. Après ce temps, faire le premier brassage du mélange en retourner le mélange.
  • Revenir plus souvent observer l’évolution de la décoction et la brasser après chaque 48 heure. Tant qu’il y a des bulles qui remontent à la surface, et même de la condensation sur le couvercle, cela signifie que votre mélange n’est pas encore prêt.
  • Récolter le purin de sureau dès que le mélange se stabilise et après les deux semaines environ de macération.

Le ‘’biomix’’ : un autre moyen de fabrication de cet engrais naturel.

Vous pouvez en dehors d’utiliser votre dispositif fait maison, acheter un ‘’biomix’’ qui est un accessoire développé par un centre d’écologie appelé ‘’ Terre vivant’’. Grâce à son couvercle transparent, vous pouvez observer l’état du mélange et connaître son évolution. Ce couvercle est muni d’une poignée de rotation pour faciliter le mélange.

Cet outil en plastique vous permet de faire votre purin de sureau en toute facilité. De même, avec son système de filtrage qui retient le détritus de feuilles et son robinet disposé en bas, vous pourrez recueillir votre solution de purin sureau sans devoir ouvrir le récipient.

Ce dispositif est enfin accompagné d’un document d’utilisation qui renseigne aussi sur plusieurs autres plantes utilisées pour leurs propriétés de macération avec leurs vertus.

Comment utiliser le purin de sureau ?

Dès que vous avez la décoction finale, cela signifie qu’elle est prête à être utilisée dans votre jardin. Cependant, le purin sureau ne s’utilise pas systématiquement sur les plantes.

  • Il faut à l’aide d’une bouteille saine, recueillir 1 l de la décoction et la diluer dans 10 l d’eau qu’il faut soigneusement remuer pour obtenir un mélange homogène qui n’est rien d’autre que le fertilisant ;
  • Vous pouvez utiliser un arrosoir pour arroser vos cultures afin de fertiliser le sol ou utiliser plutôt un pulvérisateur qui renforcera la défense des cultures.

Le purin de sureau est l’avenir de l’agriculture. Même si son obtention respecte une période de fermentation et qu’il est difficile d’avoir de très fortes quantités, il est une tradition à perpétuer pour une agriculture saine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *