Comment faire sécher une Rose ?

Comment faire sécher une rose

Bientôt c’est le bal de fin d’année et l’occasion s’y prête bien pour en recevoir des fleurs. Souhaitez-vous garder ces roses afin de vous souvenir encore pendant longtemps de ces moments festifs ? La bonne astuce est de sécher ces fleurs ? Cette méthode ne consiste pas à mettre les fleurs au soleil comme plusieurs personnes pourraient l’imaginer. Comment faire sécher une rose afin d’en conserver pendant une longue durée ? Voici quelques conseils.

Séchage d’une rose à l’air libre

D’entrée, sachez qu’il existe de nombreuses manières de faire sécher une rose. Le séchage à l’air libre est l’une des options. Pour ce faire, rassurez-vous que les fleurs à sécher sont très belles et attirantes. Évitez de choisir une rose qui contient des traces d’humidité ou qui perd déjà les pétales. En effet, ces défauts provoquent l’apparition de la moisissure qui peut précipiter le séchage.

Ensuite, pour donner une même taille à vos roses et les rendre uniformes, il est recommandé de couper les tiges en laissant environ un écart de 16 cm entre les feuilles et le point de coupe. Rassemblez à présent les tiges de vos roses à l’aide d’un élastique. Même quand on parle d‘un séchage à l’air libre, comprenez qu’il ne s’agit pas d’une exposition des fleurs au soleil ou à la lumière. Ces conditions accélèrent le séchage et changent la couleur des roses.

Vous devez plutôt trouver un endroit sombre et frais que vous fréquentez rarement. Accrochez à présent vos roses à un cintre posées sur une corde à linge. Assurez-vous que l’endroit est bien aéré afin d’évacuer facilement l’humidité. Le séchage peut durer deux à trois voire plusieurs semaines.

Séchage d’une rose grâce à une substance déshydratante

Plusieurs substances déshydratantes sont disponibles pour vous aider à faire sécher votre rose. Il est recommandé de choisir des produits qui possèdent une texture sableuse. Ce type de déshydratant absorbe plus rapidement l’humidité. À cet effet, il existe une multitude de choix. Vous pouvez préférer le gel de silice qui est le produit le plus utilisé, la semoule de maïs, l’alun ou encore le borax.

Trouvez un récipient dans lequel vous versez une quantité raisonnable de la substance choisie. Assurez-vous que le récipient pourrait être fermé après avoir placé à l’intérieur la fleur. Coupez à présent la tige de votre rose à 5 cm des feuilles et plongez-la dans le produit. En premier lieu, la substance doit couvrir toute la tige. En deuxième lieu, vous complétez la substance déshydratante afin de couvrir complètement la rose. S’il s’agit de plusieurs roses, veuillez laisser un écart de 3 cm entre elles.

Fermez ensuite le récipient. Pour éviter le moindre risque d’infiltration d’air, vous pouvez utiliser du scotch pour rendre la fermeture plus étanche. Au bout de deux semaines, vos roses doivent être entièrement séchées. La substance déshydratante à l’avantage de faire sécher les roses de façon uniforme.

Séchage d’une rose dans un livre

En dehors des substances déshydratantes, il est possible de faire sécher votre rose dans un livre. Cette méthode est efficace avec un livre très épais à l’instar d’un dictionnaire. Pour commencer, vous arrangez votre fleur en lui donnant une taille moyenne que le livre peut aisément contenir. Après avoir affiné votre rose, vous l’enveloppez préalablement dans un papier absorbant avant de la placer dans l’une des pages du livre.

Appuyez correctement sur le livre afin de ne pas laisser transparaitre la moindre ouverture. En pratique, on ne doit pas s’en rend compte que le livre contient un objet. Pour plus d’assurance, il est conseillé d’empiler plusieurs autres livres sur celui qui héberge la rose. Autrement, vous posez un objet de poids sur livre concerné.

Une fois les différentes étapes respectées, il va falloir attendre 10 à 15 jours pour que votre rose soit complètement séchée. Toutefois, vous devez vérifier régulièrement la fleur afin que celle-ci ne se colle au papier absorbant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.