Pourquoi et comment et utiliser les fleurs de Bach ?

Les fleurs de Bach désignent des liqueurs spiritueuses florales bio qui sont d’usage en Phytothérapie pour venir à bout des réactions affectives négatives. En dehors de leur appellation poétique, elles sont pour l’éveil des sens. Elles ont chacune une façon particulière d’agir sur une émotion en particulier. C’est de cette manière qu’elles aident l’organisme à mieux contenir les réactions de chaque jour. Cet article est pour donner des informations à propos de ces mélanges.

Quelle est la provenance des fleurs de Bach ?

Si certains ont l’habitude de le nommer, remèdes de Bach, d’autres préfèrent l’appellation élixirs floraux de Bach. Ce sont les principes solubles de plantes obtenus sous forme de macération alcoolique. Elle est faite à base d’eau provenant des roches et de 37 ingrédients (fleurs), soit au total 38 éléments. Creusant un peu en sémantique, ce nom fait également référence à la méthode en thérapie qui s’en sert. Le concept fut élaboré par un bactériologiste et médecin en homéopathie du nom d’Edward Bach (britannique) dans les années 1928 et 1936.

Les fleurs de Bach ne sont pas conçues pour être des produits curatifs, mais ils interviennent plutôt comme des préventifs. Selon la conception de son élaborateur, avant d’arriver à bout des maladies, il serait judicieux de faire face d’abord aux émotions. C’est le pourquoi il a mis en place ce remède pour agir sur les mauvaises réaction affective, subites et involontaires.

Les fleurs de Bach s’obtiennent en un premier temps des suites des ceuillettes réalisées au cours de la floraison. Puis, elles subissent une dilution suivie d’une infusion à l’intérieur d’une eau pure durant des heures au soleil. Ensuite, la solution obtenue est diluée avec de l’alcool qui se trouve être du Brandy dans la plupart des cas.

Il faudrait souligner qu’il peut arriver que le mélange des fleurs de Bach servent pour réaliser la synergie. Tandis que d’autres préparations déjà disponibles sont pour des cas particuliers comme le manque d’intérêt, la sensibilité, l’incertitude, la préoccupation, etc.

Les bienfaits des fleurs de Bach

D’abord, il faut rappeler que l’élaborateur s’est assuré de classer au préalable l’ensemble des constituants de ce remède appelé fleurs de Bach en 7 catégories de ressenti émotionnel. Il s’agit de :

  • La tristesse ou le découragement ;
  • L’inquiétude ou la peur ;
  • La sensibilité ;
  • L’absence d’intérêt pour aujourd’hui ;
  • La préoccupation à haute dose ;
  • L’incertitude et l’indécision ;
  • La solitude.

Ainsi, avant d’opter pour une macération à base des fleurs de Bach, il convient de tenir compte de l’état émotionnel dans lequel se trouve celui à qui elles seront destinées. Pour étayer ce qui est dit, une personne qui se retrouve triste sans une cause apparente devrait opter pour l’élixir Mustard. Mais s’il s’agissait de difficultés à affronter des changements, Walnut ferait l’affaire. Aussi, lorsqu’il s’agit d’un malpatient, la meilleure option est Impatiens.

Il existe des spécialistes sanitaires qui sont formés pour cerner les fleurs de Bach. C’est vers ceux-ci qu’il faudrait se tourner en cas d’un ou plusieurs dysfonctionnements émotionnels pour retrouver un équilibre sain. Ces personnes, sont à même de préciser l’émotion dans laquelle se trouve le demandeur, de recommander, et même de choisir les plantes adéquates pour un résultat satisfaisant. Cela évite tout désagrément et préserve l’utilisateur.

Comment utiliser les fleurs de Bach ?

De façon naturelle, on les retrouve sous un aspect liquide. Néanmoins, les procédés ont permis d’en avoir sous des formes diverses à l’instar des pastilles, des produits cosmétiques, des infusions, des granules, etc.

Pour ce qui est de leur utilisation, il est dit que l’on peut en faire usage sur 3 semaines comme s’il s’agissait d’une cure. Ceci afin de prévenir l’anxiété soudaine et passagère ou pour un pré-traitement. Il faut en prendre 3 voire 6 fois au cours d’une journée à raison de 4 gouttelettes par prise. En aucun cas, cette dose ne doit pas être dépassée.

Par la bouche, les fleurs de Bach en gouttes peuvent être posées immédiatement sur la langue ou subir une dilution dans un jus de fruit ou dans une eau de préférence minérale.

Elles peuvent également s’appliquer sur la peau et les faire suivre d’un massage qui permettra leur pénétration dans l’enveloppe corporelle. Pour ce faire, des gouttelettes sur les tempes, la plante des pieds, les oreilles ou les poignets suffisent.

Entre autres, les fleurs de Bach peuvent être imprégnées dans un bain de douche (5 voire 6 gouttes suffisent) à l’intérieur duquel il faut se détendre pendant 20 minutes au maximum. Il est également possible d’ajouter quelques gouttelettes de cet élixir à une crème, à un lait corporel ou à une huile hydratante cutanée.

Est-il possible de mélanger ces élixirs et aussi de les conserver ?

La réponse est oui pour tout. D’abord, il est possible de réunir différents élixirs de fleurs de Bach afin d’arriver à contrer diverses émotions sur le coup. Il faut dire que les recommandations parlent d’au moins trois mélanges. Mais au maximum, la possibilité est donnée d’aller jusqu’à 7 associations de différentes fleurs. Ceci parce qu’au-delà de ce nombre, le remède perd de son efficacité.

Les fleurs de Bach peuvent être conservées dans un lieu propre. Ce dernier doit être sec et doit préserver l’élixir de la lumière. Après un premier usage, la conservation ne peut se faire qu’au frais. Ceci pour une durée allant de 4 semaines à 2 mois max. Étant donné que sur le flacon, il est fait mention d’une date de péremption, il vaudrait mieux en tenir compte également.

Qui peut prendre les fleurs de Bach ?

Il est dit que ces élixirs floraux peuvent être recommandés à tout le monde. Ceci en partant des humains (enfants, adultes, personnes âgées) jusqu’aux animaux. D’ailleurs, aucune contre-indication n’est assignée à leur prise et ils ne présentent pas des effets secondaires et restent sans accoutumances.

Néanmoins, compte tenu du fait que certaines préparations des fleurs de Bach nécessitent de l’alcool, il est préférable de ne pas en consommer en situation de sevrage alcoolique. Aussi, les femmes en état ou les nourrices doivent se recommander à l’avis d’un médecin avant de s’en servir. Au pire des cas, il est préférable de se tourner vers les sans alcool.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.